Arles, ville antique… et terre de festivals

    l’Antiquité, le Moyen Age et la Renaissance se côtoient sur la place de la République à Arles

    Arles, « petite Rome des Gaules », cité antique par excellence : ses Arènes, son Théâtre Antique, ses Alyscamps, son Cirque Romain, le Musée de l’Arles antique… mais aussi ville d’Art et de Culture avec la Fondation Van Gogh, ses Musées, la Tour Luma… terre de Festivals et de Traditions où se déroulent chaque année, les Rencontres Internationales de la Photographie, les « Féria », spectacles tauromachiques et défilés traditionnels, « Provence Prestige », vitrine du savoir-faire provençal,  le Salon International des Santonniers…

    Saint Trophime : le portail

    La Ville d’Arles bénéficie d’une double inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, pour le bien culturel « Arles, monuments romains et romans » et pour le bien culturel en série « Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France ». 
    Les huit monuments inscrits sur la liste du patrimoine Mondial de l’Unesco :
    – L’Amphithéâtre romain
    Construit à la fin du Ier siècle, l’amphithéâtre (136m x 107m) pouvait accueillir environ 21 000 spectateurs (contre 12 500 actuellement), qui assistaient à des jeux et des combats. Aujourd’hui, des spectacles tauromachiques y
    sont régulièrement donnés, d’où son nom également d’arènes.
    – Le Théâtre antique
    Précédant d’un siècle son illustre voisin l’amphithéâtre, le théâtre romain d’Arles, est bâti au cœur de la cité antique. Il a aujourd’hui retrouvé sa fonction d’origine et propose des spectacles variés en saison.
    – Eglise Saint-Trophime et son cloître
    Le cloître jouxte l’église du même nom. Les deux premières galeries, romanes datent du XIIème siècle, auxquelles ont été ajoutées au XIVème siècle deux autres galeries de style gothique. Les sculptures, récemment restaurées,
    sont d’une qualité exceptionnelle.
    – Les cryptoportiques (et les vestiges du forum)
    Comme toutes les villes romaines, Arelate possédait un vaste forum aujourd’hui disparu. On peut aujourd’hui descendre et circuler dans ces galeries souterraines.
    – Les Thermes de Constantin
    Lieux publics des plus fréquentés, les thermes sont indispensables au confort de la vie urbaine de l’époque romaine. Partiellement dégagés, les thermes de Constantin datent du début du IVème siècle.
    – Les remparts romains
    La ville a été entourée de remparts dès l’époque romaine. Différents vestiges sont visibles le long des boulevards.
    – Le site des Alyscamps
    De l’immense nécropole romaine et médiévale, il reste un site romantique composé d’une église romane, de chapelles et d’une allée de sarcophages aménagée au XVIIIème siècle par les frères minimes.

    Architecture contemporaine : la Tour Luma

    Les Alpilles

    Arles se situe en tête du Delta du Rhône, entre le Parc Naturel Régional des Alpilles (Fontvieille à 10 mn, Les Baux de Provence à 30 mn) et le Parc Naturel Régional de Camargue (Les Saintes Maries de la Mer à 35 mn)